Equipe enseignante

Angelo BERTONI, architecte-urbaniste (Université de Florence – Italie) et historien (EHESS, Paris), a travaillé à l’Institut d’urbanisme et Grenoble et à l’Université de Campinas (Brésil) avant d’intégrer Aix-Marseille Université. Maître de conférences en urbanisme, il codirige la spécialité Design urbain depuis 2009, dans laquelle il est responsable des enseignements « Outils du projet en Design urbain », « Architecture contemporaine » et « Design urbain : théories, acteurs et pratiques ». Il est coresponsable de « Atelier de projet » et organisateur des voyages d’étude. Il participe à des programmes de recherche nationaux et internationaux portant sur les théories et les acteurs de la fabrique urbaine, tant dans une perspective historique que contemporaine. Ses terrains d’études couvrent plusieurs réalités : les villes de l’Europe francophone, Florence et la Toscane, les pays du Maghreb et le Brésil. Contact : angelo.bertoni[at]neuf.fr

Frédérique HERNANDEZ, architecte de formation initiale (Ecole d’Architecture de Marseille) et docteur en Urbanisme-aménagement (Université d’Aix-Marseille 3), est actuellement Maître de conférences. Elle a enseigné 3 ans au sein du Département Aménagement de l’Ecole polytechnique de l’Université de Tours avant d’intégrer l’Institut d’Urbanisme et d’Aménagement Régional de l’Université d’Aix-Marseille où elle co-dirige, avec Angelo Bertoni, la spécialité Design urbain. Ses enseignements en Master 1 et 2 portent sur la morphologie et la composition urbaine, le diagnostic territorial, la pratique du projet et les politiques locales de déplacements et de mobilité. Ses travaux de recherche portent sur les processus de conception en aménagement (les modèles cognitifs utilisés, les dispositifs de travail, la représentation des projets). En collaboration avec les chercheurs de l’IFFSTAR (équipe « Sécurité des Réseaux et de l’Espace Public » du Département MA), elle analyse la façon dont la boîte à outil des transports et des déplacements est mobilisée au service de stratégies urbaines. Contact : frederique.hernandez[at]univ-amu.fr

Brigitte BERTONCELLO, géographe de formation initiale (EHESS Paris) et aujourd’hui urbaniste (ENPC Paris) a travaillé à l’Agence d’Urbanisme de la Réunion (SAR et Contrat de ville), pour la Ville de Mantes-la-Jolie (DSU) et à la Caisse des Dépôts et Consignations (SCIC DSU), avant d’intégrer l’Université. Professeur à Aix-Marseille Université, elle codirige le Master Urbanisme et aménagement et assure au sein de la spécialité Design urbain la responsabilité des modules « étude de cas », « Anthropologie urbaine. Projet et intervention citoyenne » et « Projets urbains, patrimoine, régénération urbaine ». Impliquée dans des programmes de recherche centrés sur la ville, sa production et ses métamorphoses, elle a investi tant des terrains en Europe (Marseille-France, Naples-Italie), en Asie (Hong Kong et Canton -Chine) qu’en Afrique de l’Ouest (Abidjan -Côte d’Ivoire, Ouagadougou-Burkina Faso et Dakar-Sénégal). Elle interroge la fabrique urbaine (HDR 2002) en s’attachant d’une part aux recompositions socio-spatiales et urbanistiques générées par les outils du renouvellement urbain (politique de la ville, politique de requalification des centre-ville et projet urbain) et d’autre part, aux populations concernées par les transformations annoncées et leur éventuelle participation/mobilisation. Les méthodes d’investigation qualitatives restent privilégiées laissant au terrain une place prépondérante. Contact : bg.bertoncello[at]wanadoo.fr

Jean Noël CONSALES est depuis 2005 Maître de conférences à l’AMU (Aix-Marseille Université) en Géographie, Urbanisme et Aménagement du Territoire. Il est actuellement responsable de la première année du Master Urbanisme et Aménagement, au sein duquel il codirige avec Frédérique Hernandez l’atelier de « Diagnostic Territorial ». S’inscrivant au sein de l’UMR 6570 TELEMME et du LIEU (Laboratoire Interdisciplinaire En Urbanisme), ses travaux de recherches portent, de manière générale, sur les relations ville/nature et, plus spécifiquement, sur la mobilisation de la nature dans les projets d’urbanisme et de paysage, à différentes échelles territoriales. A cet égard, ils se fondent sur trois champs conceptuels et opératoires en interrelations fortes : l’agriculture urbaine et l’agriurbanisme ; le landscape urbanism et l’urbanisme environnemental ; le paysagisme et le jardinisme. Jean Noël Consalès est également impliqué dans des démarches de recherche appliquée. Depuis 2009, il est, en effet, consultant universitaire en matière de jardins collectifs auprès de certains acteurs de l’urbanisme marseillais. Il a notamment contribué à la création (conception/réalisation) du jardin partagé de Font-Obscure dans le 14ème arrondissement de Marseille. Contact : consalesjn[at]aol.com

Alain Hayot, docteur en Sociologue et Anthropologie, est professeur à l’Ecole Nationale d’Architecture de Marseille et auteur de nombreux articles, études et ouvrages : sur la ville et le projet urbain, les migrants, le football comme rituel urbain, Marseille, Méditerranée, … Il est également Délégué national à la Culture du PCF, Conseiller Régional à la Région Provence Alpes Côte d’Azur, (groupe Front de Gauche), Président de la commission de l’aménagement du territoire, du foncier, du logement et de l’habitat, Ancien Vice-Président de la Région délégué à la Culture et à la Recherche (1998 – 2010).

Stéphane BARRIQUAND est architecte-urbaniste, enseignant à l’Institut Universitaire d’Aménagement Régional d’Aix-en-Provence et architecte-conseil du C.A.U.E. des Bouches-du-Rhône. Après avoir exercé à l’Agence d’urbanisme de l’Agglomération Marseillaise (AGAM) sur l’espace public et le projet urbain Euroméditerranée, il a complété sa formation à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) sous la direction de Michel Agier, anthropologue. En 1998 il a crée un atelier avec Sandy Frydlender, paysagiste, basé simultanément à Marseille et à Annecy. Tous deux ont été formés à l’Ecole d’Architecture de Grenoble au sein de l’atelier “Architecture Territoire Milieu Ambiance” de Philippe Martel, pédagogie du projet d’architecture orientée sur l’approche sensible du « lieu ». Leurs activités concernent principalement l’urbanisme de projet et l’espace public, mais aussi la réalisation d’architectures et de jardins. Ils ont été lauréats du Palmarès des Jeunes Urbanistes 2005 du Ministère de l’Equipement pour leur travail sur les stratégies d’urbanisme en milieu rural. Ils ont également obtenu le Trophée de l’Aménagement Urbain 2008 pour la réalisation des espaces publics de Duilhac-sous-Peyrepertuse. La commune de Mellé a reçu les Rubans du Développement Durable 2010 organisés par l’Association des Maires de France, le Comité 21 et Dexia pour le projet du « Bourg-Jardin » mené par l’Atelier.

Jean CANTON, ingénieur topographe et urbaniste diplômé de l’Institut d’Urbanisme de Paris, possède un parcours professionnel atypique. Pendant quinze années, il a dirigé deux bureaux d’études privés en Lorraine, spécialisés dans les domaines de l’aménagement des territoires ruraux, dans les projets d’urbanisme et dans les domaines de l’environnement. Il rejoint ensuite la ville de METZ, appelé au poste de directeur général de l’urbanisme et du développement économique puis la ville de Marseille où il exerce les fonctions de directeur général de l’urbanisme et de l’habitat. Ces années furent déterminantes pour alimenter sa capacité d’appréhender parfaitement les réalités des « deux mondes » : le privé et le public. En 2009, il fonde l’Atelier des Villes et des Territoires, spécialisée dans le management de projets complexes de territoires et dans l’assistance à maîtrise d’ouvrage des collectivités et institutions publiques. Il est professeur associé, depuis le 01 janvier 2010, à l’université d’AIX Marseille , plus particulièrement actif dans l’option « design urbain ».

Pascal LAPORTE est diplômé de l’Ecole Supérieure d’Arts Appliqués Duperré (Plasticien – option surface). Architecte DPLG, il rencontre Corinne Vezzoni à l’école d’architecture de Marseille Luminy. Après avoir travaillé en libéral aux côtés de Corinne Vezzoni, il s’associe avec elle en 1999 au sein de la SARL Corinne Vezzoni et Associés. Il intervient dans le cadre de l’Atelier de Design Urbain avec une attention particulière pour les enjeux sociétaux; il est par ailleurs sollicité pour participer à différents Workshops en France ou à l’étranger. Pascal Laporte est régulièrement invité à donner des conférences sur l’architecture.

Corinne VEZZONI, Architecte diplômée de l’École d’architecture de Marseille Luminy, crée en 1999 la SARL Corinne Vezzoni et Associés en collaboration avec Pascal LAPORTE. Maxime CLAUDE rejoint la société en 2007. De 1998 à 2002, elle est architecte Conseil pour le CAUE des Bouches-du-Rhône. Elle enseigne en tant qu’invité pour l’école Polytechnique de Marseille Château Gombert depuis 2009 ainsi que pour le Master d’Urbanisme depuis 2006. Elle est marraine de la première promotion HMOP à l’école d’architecture de Luminy ainsi que la promotion 2009-2012 de polytech et de la promotion de l’Ordre des Architectes de Corse. Enseignant Visitor dans le cadre de l’ILAUD de Sienne, elle est appelée également pour les rencontres internationales Biennale de Venise. Corinne Vezzoni est souvent mandatée en tant qu’architecte juré (Ordre des Architectes, Syndicat des architectes, Prix National AMO en 2005 et 2007, prix BMW, Prix Axa Art, Prix de l’Equerre d’Argent, Prix CAUE). Président du jury de l’Ordre des architectes du Languedoc Roussillon « 40 années d’architecture », elle est également jury de sélection pour le recrutement des enseignants des Ecoles d’Architecture pour le Ministère de la Culture. Depuis 2009, elle est associée au CESR comme Membre invité depuis 2009 dans le cadre de la Commission « Perspective et développement », Thème « L’union pour la Méditerranée ». Marseille 2013 – Membre consultant. Corinne Vezzoni est membre titulaire de l’Académie d’architecture depuis 2011.

Interviennent également dans la formation:

  • Olivier CADART, architecte-urbaniste intervient sur les questions de rénovation des centres historiques;
  • Nuria NIN, conservateur en chef du patrimoine, archéologue sensibilise à la prise en compte des enjeux patrimoniaux dans le projet urbain;
  • Claire HOFER Chargée de mission à la Mairie de Vitrolles intervient sur les questions de communication de chantiers et participation des habitants;
  • Marine MILLOT service Déplacements au Centre d’Etudes Techniques de la Méditerranée apporte des compétences techniques dans le cadre des Ateliers.
%d blogueurs aiment cette page :